Substitut / e-cig

Une étude publiée dans le Lancet vient contredire les supporters de la e-cig.

Il semblerait que les utilisateurs de la e-cig seraient moins susceptibles de se sevrer du tabac que les non utilisateurs !

Les auteurs ont analysé 37 publications, dont 35 études observationnelles et 2 essais randomisés contrôlés. Les auteurs pensent que le fait que la e-cig  soit en vente libre serait un obstacle au sevrage.

Ils s’appuient pour cela sur une étude de population de grande envergure démontrant que les substituts nicotiniques étaient plus efficaces quand ils ne pouvaient être délivrés que sur prescription médicale et non en vente libre ! (sic). Les auteurs suggèrent aussi que l’inclusion de la e-cig dans les lois antitabac et dans les politiques d’aide au sevrage pourrait réduire son utilisation inappropriée en tant que substitut.

Source

KALKHORAN S et coll. E-cig and smoking cessation in real-world and clinical settings : a systematic review and meta analysis

Lancet 2016 – en ligne le 14.01

http://dx.doi.org/10.1016/S2213-2600(15)00521-4

NDLR : Comment le comité scientifique a-t-il laissé passer cette publication où près de la moitié des travaux analysés n’avaient pas de groupe témoin et où l’argumentation semble ésotérique,comment peut on comparer un poison confirmé avec un antidote qui semble reconnu ?

Tagués avec :
Publié dans E-cigarette

Publié récemment sur facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar

L’accès Premium

Rejoignez l'association et bénéficiez d'un accès complet à tout le site et d'un abonnement à notre newsletter d'information.

La lettre de Tabac & Liberté

Devenez formateur !

Vous êtes un professionnel de la santé désirant rejoindre les rangs de nos formateurs ? Contactez-nous

Connexion

Mot de passe perdu ?