Omega-3 et tabagisme

Sur un échantillon de 50 fumeurs versus 50 non fumeurs, les auteurs ont dosé les concentrations en oméga-3 et dans l’alimentation et dans les membranes des globules rouges des participants à l’étude.

Les oméga-3 mesurés étaient l’acide alpha-linoléique, l’acide eicosapentaénoïque (E.P.A), et l’acide docosahexaénoïque (D.H.A). Le DHA et l’EPA sont deux oméga-3 essentiels dans le fonctionnement du cerveau.

Les fumeurs avaient dans leur alimentation habituelle un apport en oméga-3 moins important que les non fumeurs. Les non fumeurs consommaient en particulier davantage de saumon (étude réalisée au Canada) que les fumeurs.

De ce fait ils avaient des niveaux de DHA, EPA plus élevé que les fumeurs.

Les résultats concernant les autres oméga-3 n’ont pas montré de différence.

Les fumeurs ont des niveaux de DHA et d’EPA inférieurs à ceux des non fumeurs.

Les auteurs pensent que DHA et EPA interagissent avec l’apparition de la dépendance à la nicotine et proposent de traiter ou prévenir le tabagisme en favorisant la consommation d’oméga-3 : A suivre ! …

Source

Scaglia N et coll. : The relationship between omega-3 and smoking habit: a cross-sectional study. Lipids Health Dis. 2016; 15: 61.

Tagués avec :
Publié dans Analyses scientifiques

Publié récemment sur facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar

L’accès Premium

Rejoignez l'association et bénéficiez d'un accès complet à tout le site et d'un abonnement à notre newsletter d'information.

La lettre de Tabac & Liberté

Devenez formateur !

Vous êtes un professionnel de la santé désirant rejoindre les rangs de nos formateurs ? Contactez-nous

Connexion

Mot de passe perdu ?