Maladie de Crohn et tabac

Une communication de Jacques Cortes au 9ème Congrès de la SFT a précisé le rôle aggravant du tabagisme sur la maladie de Crohn.

Celle-ci concerne en France 75 000 à 150 000 personnes, d’avantage les femmes que les hommes, peut atteindre tous les segments du tube digestif (de la bouche à l’anus). Cette maladie est aggravée par le tabagisme et son risque est proportionnel à l’effet dose : un fumeur de plus de 10 cigarettes/jour a un risque de maladie de Crohn supérieur à celui qui fume moins de 10 cigarettes/jour.

L’arrêt du tabagisme est associé à une baisse de l’activité de la maladie et bien sur à une meilleure qualité de vie, allant jusqu’à une qualité de vie identique à celle des non fumeurs.

Il faut donc informer les patients (seuls 13.9% connaissent les méfaits du tabagisme).

Il faut aussi informer le corps soignant car cette étude montre aussi que 36.5% des fumeurs atteints de maladie de Crohn n’avaient jamais reçu le conseil d’arrêter leur tabagisme de la part du médecin hospitalier, cette proportion s’élève à 65.8% chez les médecins généralistes.

Source

Underner M et al. Presse Med. 2016 Apr;45(4 Pt 1):390-402. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27016849

Tagués avec :
Publié dans Analyses scientifiques

Publié récemment sur facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar

L’accès Premium

Rejoignez l'association et bénéficiez d'un accès complet à tout le site et d'un abonnement à notre newsletter d'information.

La lettre de Tabac & Liberté

Devenez formateur !

Vous êtes un professionnel de la santé désirant rejoindre les rangs de nos formateurs ? Contactez-nous

Connexion

Mot de passe perdu ?