Le tabac aggrave la spondylarthrite

On savait que le tabagisme diminue l’efficacité des traitements de la polyarthrite rhumatoïde  notamment celles des inhibiteurs de TNF alpha.

Une équipe suisse vient de démontrer que le tabagisme diminue aussi la réponse aux anti TNF alpha chez les malades atteints de spondylarthrite axiale (SPA).

Sur 698 malades atteints de SPA, 247 recevaient de l’adalimumab, 216 de  l’étanercept, 196 de l’infliximab, 64 du golimumab et 2 du certolizumab. 38 % étaient fumeurs, 37,7% non fumeurs et 23,9% anciens fumeurs. Si la CRP est élevée à l’entrée, les résultats sous anti TNF étaient significativement moins bons chez les fumeurs que chez les non-fumeurs.

Par contre si la CRP à l’entrée est normale on ne remarque pas de différence d’efficacité des anti TNF que ce soit chez les fumeurs ou chez les non fumeurs.

Les auteurs n’expliquent pas les mécanismes physiopathologiques des différences observées. Le tabac en plus d’augmenter la CRP pourrait aggraver la perception des douleurs via l’hypoxie ou la vasoconstriction.

Source

Ciuera A et coll.

Impaired response to treatment with tumour necrosis factor α inhibitors in smokers with axial spondyloarthritis. Ann Rheum Dis, 2015 ; publication avancée en ligne le 9 février. doi: 10.1136/annrheumdis-2013-205133

http://www.jim.fr/medecin/actualites/medicale/e-docs/ou_le_tabac_et_les_anti_tnf_ne_font_pas_bon_menage_150622/document_actu_med.phtml

Tagués avec :
Publié dans Analyses scientifiques

Publié récemment sur facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar

L’accès Premium

Rejoignez l'association et bénéficiez d'un accès complet à tout le site et d'un abonnement à notre newsletter d'information.

La lettre de Tabac & Liberté

Devenez formateur !

Vous êtes un professionnel de la santé désirant rejoindre les rangs de nos formateurs ? Contactez-nous

Connexion

Mot de passe perdu ?