La réduction de consommation

La réduction de consommation est-elle un chemin pour les fumeurs non motivés à l’arrêt ?

C’est l’opinion de KO Fagerström après une méta-analyse de 9 études faites en double aveugle contre placebo.

Fagerström constate qu’à ce jour, seul l’arrêt brutal donne des résultats dans l’arrêt du tabac. Mais il remarque aussi qu’à un temps donné, une large majorité de fumeurs n’est pas motivée pour arrêter de fumer. Certains fumeurs sont heureux dans leur tabagisme, une majorité souhaite fumer moins et un dernier groupe veut arrêter de fumer. Seul ce dernier groupe est accessible à la méthode proposée de sevrage brutal, ce qui écarte la majorité des fumeurs.

A partir de 9 études randomisées, contrôlées en double aveugle contre placebo englobant de 90 à 594 personnes, excluant les fumeurs désireux de s’arrêter de fumer, portant sur plus d’un an avec des interventions modérées au nombre de 6 à 12, une diminution de la consommation a été observée dans les deux groupes traités et placebo. Les critères d’efficacité retenus étaient une réduction de 50 % du nombre de cigarettes fumées, et un taux de CO voisin de la normalité.

Le plus petit résultat est observé dans l’étude de Hatsukami qui emploie le bupropion avec seulement 5 et 7 % respectivement dans le groupe actif et le groupe placebo.

Le résultat le plus important est l’observation de l’abstinence dans 11 % des actifs et 6 % des placebos dans cette population de fumeurs qui ne désiraient pas arrêter de fumer mais simplement réduire sa consommation. La motivation à arrêter de fumer a augmenté dans toutes les 9 études. Il est donc suggéré que la méthode brutale de sevrage devrait être modulée pour les fumeurs qui ne désirent pas s’arrêter de fumer et que l’aide à la diminution de la consommation peut être une méthode efficace pour faire naître ensuite la motivation à l’arrêt, ce qui permet de recruter une nouvelle population de fumeurs pour l’arrêt à terme.

Source

Fagerström KO – Can Reduced Smmoking Be a Way for Sùoker Not Interested in Quitting to Actually Quit ? – Respiration 2005 ; 72 : 216-220

Publié dans Analyses scientifiques

Publié récemment sur facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar

L’accès Premium

Rejoignez l'association et bénéficiez d'un accès complet à tout le site et d'un abonnement à notre newsletter d'information.

La lettre de Tabac & Liberté

Devenez formateur !

Vous êtes un professionnel de la santé désirant rejoindre les rangs de nos formateurs ? Contactez-nous

Connexion

Mot de passe perdu ?