Monoxyde de carbone

Gilbert Lagrue a décrit une cause, jusque là inédite, d’erreur dans la mesure du CO expiré.

Une donnée élevée de CO peut être due à la production de gaz intestinaux liés à l’absorption de polyol et d’isomalt contenus dans certains produits (bonbons par exemple).

Source

Lagrue G – Une cause nouvelle de faux positifs dans l’utilisation des analyseurs de CO dans l’air expiré – Presse Méd 2002 ; 31 : 1502-1503

Publié dans Analyses scientifiques

Publié récemment sur facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar

L’accès Premium

Rejoignez l'association et bénéficiez d'un accès complet à tout le site et d'un abonnement à notre newsletter d'information.

La lettre de Tabac & Liberté

Devenez formateur !

Vous êtes un professionnel de la santé désirant rejoindre les rangs de nos formateurs ? Contactez-nous

Connexion

Mot de passe perdu ?