Paix sur la terre aux vapoteurs de bonne volonté

Paix sur la terre aux vapoteurs de bonne volonté et aussi paix sur la terre aux fumeurs de peu de volonté.

Nous savons que les fumeurs, bien souvent, « fument contre leur raison et contre leur volonté ». Nous sommes tous conscients des difficultés rencontrées lors du sevrage tabagique et aussi des libertés de chacun. Mais nous sommes aussi conscients des millions de morts provoquées, suscitées et entretenues par les puissances criminelles du tabac : un mort toutes les six secondes dans le monde !

Le jeune se fait racoler de façon inconsciente par la première cigarette et va alors rapidement devenir un fumeur addict/accro. Un jeune sur deux fume. Ce jeune entre ainsi dans le racket conduit par le trio cigarettiers/ Etat/ buralistes. Malheureusement ce racket amène celui qui est racketté une fois sur deux au décès. Oui : la cigarette tue ! Elle tue encore, toujours et partout. En France 73 000 fumeurs décèdent chaque année d’une cause liée au tabac. Aux Etats-Unis le tabac tue 480 000 fumeurs et dans le monde on assiste à un véritable massacre : six millions de fumeurs décèdent, tués par la fumée de leurs cigarettes !!

Face à cette hécatombe, le chinois du nom de HON LIK mit au point un gadget qui permet d’avoir, selon lui, le plaisir lié à l’action de fumer sans en avoir les inconvénients mortels. Il avait été sensibilisé par la mort de son père, tué par la cigarette lors d’un cancer du poumon. Ce n’était pas le cancer qui avait tué son père c’était la cigarette. Mais en la circonstance de l’espèce, les cigarettiers ont réussi le miracle de se disculper en déplaçant la faute sur le cancer et non sur la cigarette. Ni vu, ni connu, ce n’est pas moi c’est l’autre ! HON LIK ne se fit pas abuser et mis au point la cigarette électronique. En aout 2006, Tabac&Liberté, dans le numéro 45 de la lettre trimestrielle annonçait l’arrivée de cette cigarette électronique qui, nous le pensions, allait révolutionner le monde des fumeurs. Enfin une fumée sans toxique, enfin un produit révolutionnaire pour éviter la fumée mortelle des cigarettiers.

Il a fallu attendre 5 à 6 ans pour voir cette e-cig s’imposer.

Nous n’étions pas les seuls à attendre. Les cigarettiers conscients de la pandémie dont ils étaient les promoteurs ont observé le développement de cette découverte, ont mis au point leur propre e-cig et en bon industriel sont allés acheter les brevets de Monsieur HON LIK qui reste le véritable inventeur de la e-cig.

Aujourd’hui nous sommes donc en présence de deux types de consommateurs ; les uns adeptes de la cigarette traditionnelle : ce sont les fumeurs, les autres disciples de la cigarette électronique: ce sont les vapoteurs. Il se trouve que la plupart des disciples de la cigarette électronique sont des transfuges de la cigarette tradition. Parmi eux certains vivent la e-cig comme le remède à une addiction dont ils ont eu plus ou moins de difficultés à se débarrasser. D’autres sont heureux avec leur nouveau gadget et pour rien au monde ne reviendraient à leur ancienne drogue, qui rappelons-le, est mortelle une fois sur deux.

La question qui se pose aujourd’hui est la cohabitation fumeurs/vapoteurs ou encore produit toxique mortel/ produit style de vie. Pour l’économiste la question se résume à produit rentable/produit concurrent. Pour le fiscaliste la différence est simple : c’est celle qui existe entre un produit taxé à 80% et un produit taxé à 20%.

Est-ce que toutes ces différences vont permettre une cohabitation salutaire ou être à l’origine d’une lutte sans merci ? L’avenir va nous le dire.

En attendant paix sur la terre aux vapoteurs de bonne volonté mais aussi paix sur la terre aux fumeurs dont la volonté a été abusée.

Dr Pierre Rouzaud
A propos de

Toxicologue
Docteur en Médecine, en Pharmacie, Ingénieur des Sciences
Président de Tabac & Liberté, Toulouse, France

Publié dans Editos du site

Publié récemment sur facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar

L’accès Premium

Rejoignez l'association et bénéficiez d'un accès complet à tout le site et d'un abonnement à notre newsletter d'information.

La lettre de Tabac & Liberté

Devenez formateur !

Vous êtes un professionnel de la santé désirant rejoindre les rangs de nos formateurs ? Contactez-nous

Connexion

Mot de passe perdu ?