Mot du rédacteur

Le tonneau des Danaïdes

Les filles de Danaos, roi d’Argos, ont toutes tué leurs époux et furent donc condamnées à verser éternellement de l’eau dans un tonneau sans fond : le fameux tonneau des Danaïdes.

La lutte contre les méfaits du tabac et contre le tabagisme lui-même est une lutte sans fin. On a, comme les Danaïdes, l’impression de remplir un tonneau que les buralistes, l’Etat et les cigarettiers percent de toutes parts. Et pourtant, le tabagisme n’a plus le beau rôle qu’il avait avant. On sait aujourd’hui que le tabac tue. Nombreux sont les fumeurs, conscients du piège dans lequel ils sont tombés alors qu’ils étaient ados, à vouloir arrêter de fumer. Ils continuent cependant d’être esclaves, malgré eux, de leur paquet ! En effet le tabac est une drogue dure.

Alors que le tabagisme est attaqué de toutes parts, nous voyons le cannabisme prendre de plus en plus d’importance. Nul doute qu’il ne va pas tarder à s’imposer sous le masque d’antalgique (on a mieux) ou d’anxiolytique (on a mieux) voire d’antidépresseur (on a mieux). Les Américains le font, donc nous le ferons. Et surtout nos gouvernants, grands taxateurs devant l’Eternel adopteront le cannabis car ils y trouveront la nouvelle source de profits qui leur permettra d’en gagner encore et toujours plus. Le cannabis deviendra donc une drogue légale.

Pourtant vous lirez dans cette lettre que le cannabis, comme le tabac, est fondamentalement mauvais pour la santé de celui qui le fume. Les trois angles d’attaques mortelles de la fumée de ces deux drogues sont identiques : maladies cardiovasculaire, cancers, pneumopathies. La fumée des deux contient en effet CO, cancérigènes et irritants bronchiques. Toutefois le cannabis présente pour le jeune un danger que ne présente pas la nicotine. En effet le T.H.C. perturbe les connexions inter neuronales. Le jeune fumeur de cannabis est donc amputé d’une part de ses moyens intellectuels pour réussir dans la course aux examens qui vont conditionner en partie sa vie. En effet les neurones imprégnés de T.H.C. sont moins performants que lorsqu’ils fonctionnent dans un cerveau sans T.H.C..Le cannabis est un handicap dans la vie intellectuelle.

C’est ainsi ! Comme c’est ainsi qu’un diplômé est mieux inséré dans la vie sociale qu’un non diplômé.

C’est ainsi que va le monde.

Dr Pierre Rouzaud
A propos de

Toxicologue
Docteur en Médecine, en Pharmacie, Ingénieur des Sciences
Président de Tabac & Liberté, Toulouse, France

Tagués avec :
Publié dans La lettre

Publié récemment sur facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar

L’accès Premium

Rejoignez l'association et bénéficiez d'un accès complet à tout le site et d'un abonnement à notre newsletter d'information.

La lettre de Tabac & Liberté

Devenez formateur !

Vous êtes un professionnel de la santé désirant rejoindre les rangs de nos formateurs ? Contactez-nous

Connexion

Mot de passe perdu ?