Le prix, le juste prix

Il n’y a pas en France de véritable réduction de la consommation de tabac et la Cour des comptes s’en émeut. La Cour des comptes avait déjà souligné l’utilité d’actions conjuguées si on veut véritablement lutter contre le tabagisme. C’est ainsi qu’elle avait précisé que le relèvement des prix, la qualité de la prévention, l’interdiction de fumer dans les lieux publics étaient des mesures efficaces lorsqu’elles s’intégraient dans une politique globale de réduction du tabagisme. Mais depuis quelques années on constate que le tabagisme remonte et se maintient à 34.1% en 2014. Soit 0.4 points de plus qu’en 2010. Or d’autres pays tels que l’Angleterre réussissent à diminuer le pourcentage de fumeurs, 20% de la population fume, 1 Anglais sur 5 au lieu de 1 Français sur 3 !

En France cette augmentation du nombre de fumeurs s’accompagne inéluctablement d’une augmentation des ventes de tabac (+1.6% sur les 8 premiers mois de 2015) et donc d’une augmentation des bénéfices des cigarettiers et des taxes pour l’Etat. Pour les magistrats de la cour des comptes les pouvoirs publics n’agissent pas suffisamment, les professionnels de santé ne sont pas assez impliqués, la hausse inexistante du prix du paquet est jugée sévèrement.

Elle propose d’augmenter fortement et durablement le prix du tabac et non de geler le prix du tabac comme en 2015 !

Source

Le Point 10/02/2016

Tagués avec :
Publié dans Revue de presse

Publié récemment sur facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar

L’accès Premium

Rejoignez l'association et bénéficiez d'un accès complet à tout le site et d'un abonnement à notre newsletter d'information.

La lettre de Tabac & Liberté

Devenez formateur !

Vous êtes un professionnel de la santé désirant rejoindre les rangs de nos formateurs ? Contactez-nous

Connexion

Mot de passe perdu ?